AISNE 02

15/10/2012 21:00

Logo Conseil général de l'Aisne

 

 

Le département en chiffres

Les découpages administratifs 
- Nombre de communes : 816 
- Nombre de cantons : 42

Le territoire 
- Superficie du département : 7 369 km2 
- Superficie des terres agricoles utilisées : 501 187 ha

La population (source INSEE, 2006) 
- Population totale : 537 059

Structure par âge 
- Personnes de moins de 20 ans : 26,4% 
- Personnes de 20 à 65 ans : 57% 
- Personnes de 65 ans et plus : 16,6% 
- Densité de population : 72,9 hab/km2

L’économie (Source INSEE 2008) 
- 182 197 emplois dont 165 743 salariés 
- Taux de chômage : 12,1% (Source DARES 2009) 
- 9 201 agriculteurs exploitants 
- 10 157 établissements de services 
- 1 583 créations d’entreprises en 2008 
- 1er département producteur de betteraves sucrières 
- 2e en blé et oignons 
- 3e en pommes de terres et salsifis 
- 4e en carottes 
2 appellations d’origine contrôlée : 
- Le champagne (24 millions de bouteilles) 
- Le maroilles

Le tourisme 
- Hébergement : 77 hôtels classés, 30 campings, 386 gîtes 
- 4 068 emplois salariés tourisme 
- 2 000 km de sentiers de randonnée 
- 200 hectares de plans d’eau 
- 3e Center Parcs de France 
- 4ème département français (en monuments historiques classés)

L’enseignement 
- 588 écoles publiques du 1er degré 
- 57 collèges publics 
- 23 lycées publics 
- 3 363 étudiants dans l’enseignement supérieur (2008-09)

Les infrastructures et transports 
- 5 400 km de routes départementales 
- 283 km de routes nationales 
- Transports départementaux : 63 lignes régulières 
- Transports scolaires : 26 000 élèves chaque jour

L’environnement 
- 310 km de canaux et de rivières navigables (2ème département français) 
- Forêts : 20% du département 

Patrimoine


L’Aisne est un département d’histoire et de patrimoine comme en témoignent deux de ses principaux musée : le Familistère de Guise et le Musée de la Caverne du Dragon. Le pôle archéologique, les archives départementales, les nombreux musées, laissez-vous guider...

 

 

Archives départementales

Archives départementales de l’Aisne : Histoire virtuelle

Le patrimoine de l’Aisne accessible en un clic. Parcourez des siècles d’histoire grâce aux documents numérisés. La Généalogie n’aura plus de secret pour vous.

Découvrez à travers des milliers de documents, l’histoire des communes qui composent l’Aisne. Registres d’état civil, cartes postales, plans napoléoniens… Des archives pour enrichir vos connaissances du patrimoine départemental. Curieux de connaître et retracer l’histoire de votre famille ? Venez identifier vos ancêtres grâce à de nombreuses sources d’archives comme les registres paroissiaux et d’état civil, base de la recherche.

Vous pouvez aussi découvrir l’histoire de l’Aisne de façon amusante et ludique. Reconstituez des documents d’archives façon puzzle ou testez vos connaissances grâce aux Pelotes de l’Aisne.

Un service éducatif est également disponible et permet aux classes de primaire et secondaire de découvrir l’histoire au travers d’archives. Des prêts d’expositions et de mallettes pédagogiques sont disponibles sur demande. Des dossiers thématiques sont accessibles en ligne.

 

Caverne du Dragon

Découvrez comment une simple grotte dans une carrière de calcaire, est devenue un mémorial renommé de la Première guerre mondiale. Mêlant galeries souterraines séculaires et scénographie contemporaine, la Caverne du Dragon vous plonge dans l’enfer des tranchées.

Caverne du dragon – musée du Chemin des Dames 
A l’origine c’était une carrière de pierre creusée dans le calcaire, sur le Chemin des Dames. Pendant la Première guerre mondiale, en 1915, les soldats Allemands investissent le lieu et en font un endroit stratégique. Le 25 juin 1917, après l’échec dramatique de l’offensive Nivelle, les Français reprennent le lieu aux Allemands et les repoussent au fond de la grotte. Les deux camps cohabitent, ils ne sont parfois séparés que par un mur.

En 1920, le site devient mémorial de guerre. En 1995, le Souvenir français confie la Caverne au Conseil général de l’Aisne. La Caverne du Dragon se dote alors d’une nouvelle muséographie.

Des galeries souterraines et une scénographie contemporaine emmènent les visiteurs dans la vie quotidienne du soldat sur le front. Des galeries, situées sous le Chemin des Dames, occupées par les français mais aussi les allemands baptisées par ces derniers Drachenhöhle. Replongez dans l’enfer des poilus au travers d’objets, fonds sonores, vidéos, images d’archives…

 

Familistère de Guise

Découvrez le Familistère de Guise, une utopie réalisée à travers un patrimoine social et monumental d’exception. Ce Palais social fut construit au milieu du XIX siècle par Jean-Baptiste André Godin, industriel de Guise.

Familistère, Guise 
Jean-Baptiste André Godin, fondateur de l’usine de poêles et fouriériste convaincu, souhaitait offrir les « équivalents de la richesse » à tous. En collaboration avec les employés de l’usine, il bâtit à partir de 1860 un « Palais Social » oú s’expérimenta pendant un siècle un projet de société original. Le Familistère se compose de cinq pavillons d’habitation et d’équipements annexes comme le lavoir-piscine, le jardin d’agrément, l’école ou encore le théâtre.

Le projet Utopia 
Depuis 2000, ce projet consiste à donner au Familistère une ambition culturelle, touristique, économique et sociale. Le Familistère de Guise, lieu d’une « utopie réalisée » est un musée habité à dimension sociale. Une ville dans la ville avec ses 2 500 m2 d’espaces muséographiques à découvrir dans le pavillon central. Visites guidées et ateliers .

 

Musées

L’Aisne de découvertes en découvertes ! Suivez le guide !

Musée Jean De La Fontaine, Château-Thierry

Dans cette maison devenue musée, revivez l’atmosphère dans laquelle est né Jean de La Fontaine. Des objets d’arts, dessins, gravures et peintures réalisés par des artistes de renom comme Delacroix, Lhermitte ou Chagall. Des collections qui s’articulent autour de l’œuvre du fabuliste. Vous pouvez également visitez le cabinet de travail de l’artiste, lieu d’écriture des fables qui allaient le rendre célèbre. Des fables devenues support d’apprentissage de la lecture, de la morale, du civisme. 
Plongez vous au cœur du musée sur www.musee-jean-de-la-fontaine.fr

Musée de la résistance et de la déportation de Picardie, Tergnier

Ce musée est le résultat de la volonté de résistants de transmettre aux jeunes générations l’histoire de 39-45. De par son emplacement stratégique, la Picardie a, en effet, fortement été touchée par la guerre. Ce musée permet de (re)découvrir les grandes étapes de la guerre dans la région, les combats menés, jusqu’au débarquement des alliés et la victoire. Des documents et témoignages font le point sur la Déportation, fait marquant de l’occupation allemande. 
Tous les renseignements sur http://www.resistance-deportation-p...

Musée Antoine Lécuyer, Saint-Quentin

D’abord hôtel particulier, Antoine Lécuyer offrit ce lieu afin de présenter le fond d’atelier de Maurice Quentin de La Tour. Ce maître du pastel du 18ème siècle a réalisé les portraits des plus grands de son époque, dont Louis XV. Le musée abrite une grande partie de ses œuvres ainsi que des collections d’arts léguées au musée couvrant la période XIIIe-XXe s. Ainsi peintures, sculptures, mobilier, faïence française… des œuvres qui enrichissent le fond d’atelier de l’artiste. 
Tous les renseignements sur http://www.museeantoinelecuyer.fr/

Musée des temps barbares, Marle

Un musée unique en France. Retournez au VIe et VIIe s. et découvrez la vie des campagnes dans le nord de la Gaule au temps des Mérovingiens. Dans le parc ont été reconstitués fermes et habitats mérovingiens à partir des fouilles archéologiques réalisées sur le site de Goudelancourt les Pierrepont. 
Les week-end sont proposées des animations en costume d’époque, avec démonstration de travail de la forge, du tissage, de la taille de pierre, de la poterie qui sont très fidèles à la réalité historique. 
Tous les renseignements sur http://www.museedestempsbarbares.fr/

Maison Matisse, Bohain en Vermandois

Cette maison n’est pas un musée à proprement parler. En effet, ici pas d’œuvre de l’artiste mais une découverte de sa jeunesse et de son histoire. Dans une atmosphère, fin XIXe, découvrez les souvenirs de Matisse et l’histoire locale de l’époque. L’ancienne salle permet de découvrir l’activité de grainetier de ses parents. Une mise en scène originale évoquant la jeunesse de l’artiste. 
Sont organisées des visites guidées de la maison ainsi que des expositions temporaires. Vous pouvez aussi entrer dans la boutique de produits culturels ou encore partager une moment de convivialité au café couleur. 
Tous les renseignements sur www.musee-matisse.com

Maison du textile, Fresnoy le Grand

Lieu de découverte de l’univers du textile. Découvrez les salles d’expositions permanentes consacrées au tissage et à la broderie : « de la création des motifs à leur exécution ». Et également les techniques des métiers à tisser au travers de multiples animations et démonstrations. 
Visites guidées, expositions, ateliers… explorez de fil en aiguille tout l’univers du textile. 
Venez aussi visiter la reconstitution d’un intérieur de maison de tisserands, pour un retour dans les années trente. 
Tous les renseignements sur : http://www.la-maison-du-textile.com/

Musée du Touage

Un arrêt à la gare d’eau de Riqueval s’impose. Et pour cause, il s’agit du dernier site de touage sur voie fluviale. Pour franchir le canal souterrain de Riqueval, un bateau, le toueur, tire dans son sillage péniches et bateaux de plaisances, moteurs éteints. Sept compartiments sont à parcourir à l’intérieur de l’ancien toueur électrique qui abrite le musée. Vous y découvrirez, entre autres, l’évolution des techniques de tractions depuis 1810, l’histoire du canal de Saint Quentin, ses ouvrages d’arts… 
Une autre approche, plus originale, vous fera découvrir le monde fluvial de façon ludique : visites découvertes, ateliers, animations… 
Tous les renseignements sur : http://www.cc-vermandois.com/

Saint-Léger et Arsenal

Un musée crée en 1857 et installé depuis 1933 dans les bâtiments de l’ancienne abbaye Saint-Léger. Et depuis 1995, le musée de Soissons dispose aussi d’un espace d’expositions temporaires dans l’Arsenal de l’ancienne abbaye Saint-Jean-des-Vignes. 
Une première abbaye consacrée aux collections d’archéologie, à l’histoire locale et aux Beaux-Arts. L’arsenal est dédié, quant à lui, à la création contemporaine et accueille des animations pédagogiques. 
Découverte ludique, pour les plus jeunes, avec « Les carnets de Carlo ». 
Tous les renseignements sur : http://www.musee-soissons.org/

Musée d’art et d’archéologie, Laon

Implanté au cœur de la cité médiévale, ce musée a été créé en 1861. Puis il a été installé en 1891 dans l’ancienne commanderie des Templiers. 
Voyage à travers le temps et l’espace, de l’antiquité au XIXe siècle, en passant par la période Mérovingienne. Découvrez plus de 2 000 objets, dont des vases et des sculptures grecs, qui vous donnent un aperçu de l’archéologie méditerranéenne et régionale. Également musée des Beaux-Arts, admirez des peintures datant du XVe au XIXe siècle, dont le célèbre tableau de Mathieu Le Nain "Le Concert". 
Tous les renseignements sur le site internet de la ville de Laon (rubrique le musée) :http://www.ville-laon.fr/fr/decouvr...

Musée des papillons, Saint Quentin

Découvrez une incroyable collection de papillons, dont 20 000 spécimens sont exposés à l’espace Saint-Jacques. Une collection léguée à la ville de Saint-Quentin en 1912. En 1942, la collection s’enrichissait de celle de M. Verplancke, et en 1988, de celle du chanoine Pierre de Larminat. 
Un voyage au cœur du monde fascinant des insectes, où l’on admire, entre autres, le Morpho Bleu métallique et l’Argema de Madagascar. 
Une structure adaptée aux groupes scolaires car elle permet de découvrir de façon ludique et pédagogique les collections de papillons. Sont proposés aux élèves visites guidées, ateliers de groupes, questionnaires, observation à la loupe…